La grande tendance du bracelet de cheville

  • La grande tendance du bracelet de cheville


    La chaîne de cheville appelée aussi bracelet de cheville fait son grand retour et sera le bijou tendance de l’été 2017 !

    Savez-vous que ce bijou, tout comme les bagues de pieds est utilisé depuis des siècles par les femmes et jeunes filles notamment en Inde ? Ces parures portent en elles un message symbolique très fort.

    Quelques mots d’histoire ...

    En effet, les femmes du Rajasthan portaient une chaîne de cheville très lourde, très massive, en argent. Cette chaîne de cheville marquait l’appartenance à une tribu et n’était pas seulement une marque d’esthétisme mais bien une façon de marquer son appartenance sociale à une communauté, une caste, une région particulière.

    Cette pratique a presque totalement disparu en Inde, dans les grandes villes notamment, mais la tradition se perpétue toujours dans les zones rurales et reculées du pays.Il est en effet très fréquent de rencontrer des vieilles femmes travaillant dans les champs ou sur les routes, ornées de leurs gros bracelets de cheville. Ces même femmes portent aussi en général des énormes boucles de nez en argent. Cela peut surprendre les occidentaux,mais c'est un des charmes de l'Inde...

    Le mot indien « jhangheer » désigne la chaîne de cheville en hindi et en punjabi. Jhangheer signifie littéralement chaîne.
    Ces ornements sont très importants dans les mariages hindous, elles sont portées uniquement par les femmes mariées. Les femmes qui perdent leur époux n’ont plus le droit de porter leur chaîne de mariage.

    Comment se porte la chaîne de cheville ?

    Aujourd’hui en Inde, les chaînes de cheville se portent sur les deux chevilles sans distinction. Il en est de même des bagues de pied, que les indiennes portent aussi très fréquemment.
    Les femmes indiennes sont fans de cet accessoire et en portent tout au long de l’année, seul ou en accumulation comme les bracelets.

    La chaine de pied est le plus souvent en argent, car les écritures indiennes mantionnent que l'argent doit être porté dans le bas du corps, et l'or dans le haut du corps.Ceci pour des raisons de circulation des énergies.

    En France et en Europe, on a tendance naturellement à porter la chaîne sur la cheville droite mais sans signification particulière. Tout simplement parce que nous sommes en majorité droitières …Mais à vous de la porter de la façon dont vous le souhaitez !

    La chaîne de cheville apporte de la grâce à chaque mouvement et accroche joliment le regard sur la délicatesse de l’attache des pieds. Bijou sensuel, il féminise à lui seul une tenue.

    Les femmes occidentales apprécient de plus en plus ce bijou, et au fil des années les modèles se divercifient. De la chaine fine simple au bracelet travaillé ou coloré, il y en a pour tous les gôuts. Et les femmes de tout age se laissent séduire par ce bijou d'été.

    Quelques modèles de chaines de cheville

    Les plus timides porteront un modèle simple, avec une chaîne très fine, tout en délicatesse comme ce modèle en argent :

    ou encore celui-ci à maillons très fins

    La chaîne de cheville se porte aussi colorée ! On craque pour ce modèle en perles rouges très estival qui mettra joliment votre bronzage en valeur et mettra du peps aux tenues :

    Les fans de Bollywood choisiront ce modèle en métal doré et perles, plus large et qui est typique des bracelets de cheville portées par les femmes en Inde :

    L’été est le moment où jamais de se faire plaisir et de sortir des chemins balisés du sérieux ! Osez la fantaisie de cette chaîne à pampilles. Ses cliquetis délicieux accompagneront en musique tous vos mouvements :

    La chaîne de cheville sera l’accessoire indispensable de vos looks cet été. Facile à porter, elle s’accorde à toutes vos envies et nos petits prix vous permettront de vous faire plaisir sans faire souffrir votre budget mode !

    La chaine de cheville est le bijou indien par excellence...retrouvez tous nos autres bijoux indiens sur notre boutique en ligne bijouxindiens.net

    24 avril, 2017